Fondation Frantz Fanon

Prisonniers politiques palestiniens, vers la CPI ? L’urgence d’agir

Par Mireille fanon Mendes France Pour la Fondation Frantz Fanon
Depuis presqu’un mois, les prisonniers politiques palestiniens ont décidé d’une grève de la faim. Au 25me jour de cette grève, certains d’entre eux sont dans une situation critique, d’autres ont été transférés de force dans des hôpitaux israéliens. La vie de tous est en danger. En très grand danger ! Il est fort à parier que telle Thatcher avec les militants de l’IRA, le gouvernement israélien ne cédera rien.
Si les uns et les autres ont (...)

Derniers articles

  • Elections en Algérie ; l’actualité économique et sociale vue et commentée

    À la veille des élections législatives qui se déroulent en Algérie le 4 mai 2017, le site Algeria-Watch a diffusé le 22 avril cette vidéo (53 mn) sur le thème "Élections législatives en Algérie, participation ou boycott ? La situation politique, l’actualité économique et sociale en Algérie". Il s’agit d’un débat, fort instructif, entre trois acteurs politiques très pertinents de l’opposition algérienne : Ghazi Hidouci, ancien ministre de l’Économie (1989-1991), Madjid Rouar, responsable des relations internationales du Front des forces socialistes (FFS), et Omar Benderra, membre d’Algeria-Watch.
    http://www.algeria-watch.org/fr/aw/aw_debat_220417.htm

  • Mumia Abu Jamal : ne jamais baisser le garde

    Nous aurions tort de croire que la décision du juge Mariani déclarant inconstitutionnel le choix de ne pas soigner avec un traitement approprié l’hépatite C de Mumia Abu Jamal allait déboucher dans les jours suivants sur la mise en place du traitement. Entre janvier et avril dernier, les autorités (...)

  • Soutenons les prisonniers politiques palestiniens en grève de la faim illimitée

    Depuis le 17 avril dernier, 1 600 prisonniers politiques sur les 6 500 –dont 500 sont sous le régime extra judicaire de la détention administrative, 62 sont des femmes, 360 des enfants mineurs et 13 des députés) ont entamé une grève de la faim illimitée, « Dignité et Liberté », pour rappeler à l’Etat (...)